L’EGO, je de construction      

Comment apprivoiser son moi ?

Composante essentielle de l’être humain et de l’affirmation de soi, l’ego se manifeste plus souvent que nous souhaiterions. Rapidement capable de s’arroger une place démesurée -surtout quand nous ne sommes pas au top de notre forme, il peut devenir insupportable pour les autres et fâcheux pour soi entre une capacité de jugement altérée, le bon sens un peu éloigné, une vulnérabilité extrême, un soupçon d’arrogance. Ai-je oublié quelque chose dans la liste ?

Pour éviter qu’il ne devienne proprement envahissant et qu’il nous ôte le sens de l’autodérision, voici comment l’humaniser :

  1. Être ce que nous souhaitons attirer dans notre vie… consécutivement se poser la question de ce que nous souhaitons éveiller
  2. Se centrer sur ses aspirations -émanant de l’âme- et non sur ses attentes
  3. Se connaître et s’aimer tel que nous sommes pour aimer les autres tels qu’ils sont
  4. Apprécier ses qualités et reconnaitre ses limites, pour les apprivoiser et éventuellement les dépasser
  5. Explorer ses sentiments négatifs à l’égard d’autrui et se rappeler « Je suis un autre toi »
  6. Être à sa juste place et s’ancrer
  7. Ignorez les jugements trop critiques et en cas d’hostilité, savoir se défendre
  8. Ne pas se prendre au sérieux, c’est bien plus marrant… garder la capacité de nous surprendre en flagrant délit d’ego trip (vite vérifier nos emails à la sortie du dernier cours de méditation ou poster sur Instagram notre délice du jour) et d’en sourire.

Crédit Photo Inès Pimentel